Historique du club CKPA_______________

Canoë Kayak Plein Air de Colomiers

Au mois d'octobre 1974, le Centre d'Activités Culturelles (CAC) de Colomiers propose une activité d'initiation à la technique de construction polyester avec le concours d'Henri Bringard, Columérin pratiquant le kayak au Touring Club de France de Toulouse et fabriquant lui-même ses bateaux.Quelques personnes répondent à cet Glossary Link appel et, grâce à la mise à disposition d'un local spacieux par la municipalité de Colomiers cette activité va se développer rapidement si bien que 22 bateaux seront construits au cours de l'hiver. Parallèlement, ces amateurs ont aussi été initiés par Henri Bringard à la pratique du canoë et du kayak.

A partir de l'automne 75, ils vont à leur tour former de nouveaux adhérents à la construction et à la navigation. L'activCanoesité de construction est importante car elle favorise l'entraide entre lesEcole pagaie lIsle anciens et les nouveaux, ce qui a beaucoup contribué à l'esprit du club. Et quelle satisfaction quand on procède à la première mise à l'eau d'un bateau construit de ses mains, en général sur le petit lac de l'Isle Jourdain où l'on se retrouve le dimanche pour l'école de pagaie ! Mais le nombre de pratiquants ayant atteint plus de 40 personnes, la nécessité de créer un club structuré s'impose et c'est ainsi que, le premier juillet 1976, est créé par quelques Columérins le "Canoë Kayak Plein Air" (CKPA) de Colomiers. Roger Bousquet en devient le premier président.

Ce club se veut avant tout familial et le canoë biplace est privilégié, permettant à tous, parents et enfants Tarn 1975 Bousquetde participer. Le camping est le mode d'hébergement lors des sortiesSalat 1976 groupe "weekend" et le tourisme, la randonnée ou le vélo sont pratiqués aussi, justifiant l'appellation "Plein Air" qu'ont voulue ses créateurs.

 

Bientôt cependant, quelques membres et les adolescents du club s'orientent vers le kayak offrant des sensations plus sportives. Ils vont goûter aussi à la compétition, discipline dans laquelle certains obtiendront de bons résultats. Ces jeunes vont développer cette activité et, rapidement, le club de Colomiers sera reconnu en Midi Pyrénées, grâce au dynamisme de ses présidents et de tous les dirigeants qui vont se succéder. . Il se verra confier l'organisation de compétitions comme par exemple le slalom sélectif régional ayant lieu chaque année sur le Salat, à Seix en Ariège. Il créera aussi une manifestation régionale comportant un rallye et un slalom au Mas d'Azil sur l'Arize réunissant la plupart des clubs de Midi Pyrénées.

Dans les années 1990 – 2000 le club évoluera vers une pratique plus classique de descente de Agly2011rivières de tous niveaux, de la plus touristique à la plus difficile, certains membres ayant acquis un niveau technique élevé. Chaque année une semaine de navigation sera organisée durant l'été dans les Alpes. L'acquisition d'un raft permettra aussi de proposer la découverte de descentes sportives en groupe pour les membres du club et leurs familles ou pour les invités.

Alpes2012Ce mode de fonctionnement s'est poursuivi jusqu'à ce jour avec toujours la convivialité comme règle de conduite ce qui permet une excellente ambiance dans laquelle les anciens du club aiment à se retrouver. Le rassemblement de Pâques à Latour de France, dans les Pyrénées Orientales, en est la meilleure illustration : le club l'organise depuis 1974 sans interruption, et certains viennent des Alpes ou du Massif Central pour y participer.

Informations supplémentaires